DIVA

Publié le par Boualem Rabia


Dis-le toi philomèle qui veille
A son cœur tu as légué ta voix
C'est Chérifa qui chante
Et le friselis s'agrippe aux galets
Pour mieux l'écouter

Fige-toi brise qui caresse la sylve
A son âme tu as légué ton éventail
C'est Chérifa qui chante
Et l'astre s'agrippe à l'aube
Pour mieux l'écouter

Fonds neige qui frémis d'émotion
A son timbre tu as légué ton éclat
C'est Chérifa qui chante
Et le printemps s'agrippe à l'été
Pour mieux savourer le suc du figuier

Suspends-toi évanescent souvenir
Refrain augural
De la Kabylie d'antan
C'est chérifa qui chante
Sa voix coule de source
Une source de jouvence
Mélodie virginale du pays natal
Quand fleurissent les asphodèles
Les genêts aux rameaux de flamme

Publié dans Poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
azul mess rabia ,un blog magnifique ça vaut le detour,je savoure chaque article j attends du nouveau bon courage,tanmirth
Répondre
S
azul mass rabia,<br /> Je voudrai vous consacrer un article sur le blog: Imedyazen Nat Leqsar dont voici le lien:<br /> http://imedyazen.blog4ever.com<br /> tanmirt.
Répondre
K
Plus aucun article?
Répondre
B
<br /> Merci d'avoir visité! D'autres chats à foueter.<br /> <br /> <br />