Rien n'est plus le même

Publié le par Boualem RABIA, Barcelone, le 09 août 2008.


Mémoire fêlée fais ton deuil de Yakourène
Tes amis sont ici présents mais plus les mêmes
Monte sur la crête du temps et regarde bien la plaine
Et tu verras changés les Palmiers que tu aimes
Assassine donc Hier qui en toi ahane et traîne
Toutes ces reminiscences que la fidélité t'assène
Sois oublieux toi aussi nul rêve n'est aubaine
Laisse le monde tourner et de rien ne te gêne
Il est des amis comme des étoiles qui s'éteignent
Quand la voûte céleste scintille toujours pleine.

Publié dans Poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article